Conseils de pros

Williams répond aux critiques

La confrontation quant au rôle du super caddie Steve Williams dans la victoire au Masters de Adam Scott a commencé lorsque le caddie, vainqueur de multiples Major à répondu aux critiques portées en son endroit pour sa contribution à cette victoire.

William, qui a d'abord été l'assistant de Tiger Woods lors de 13 de ses victoires en majeurs et trois en Masters, a été crédité d'avoir guidé Scott cette fois, pour son putt gagnant sur le second trou du second play-off Mais avec la personnalité plus grande que nature du néozélandais, il n'a pas fallu beaucoup de temps pour qu'on l'accusât de faire ombrage à la victoire historique de Scott.

Quelques articles en ligne ont commenté de façon un peu ironique que c'est Williams qui méritait de recevoir le veston vert des mains de Bubba Watson et qu'il n'était qu'à deux coups derrière le record de six victoires en Masters établit par Jack Nicklaus. Williams à répondu aux accusations selon lesquelles il aurait volé la vedette à Scott, le tout premier australien à gagner à Augusta, en déclarant "J'étais là en tant que caddie, je n'ai fait que mon boulot, et je ne comprends pas que vous dites que je fait ombrage. Le succès fait toujours des jaloux."

TParlant de l'avenir du duo océanien, Williams a déclaré que Scott lui devait maintenant une visite en Nouvelle-Zélande.

"Quand j'ai commencé à travailler pour Adam, l'une des choses que je lui ai dites c'est, si tu gagnes un tournoi majeur, tu devras venir participer à l'Open de Nouvelle-Zélande," a déclaré Williams. "Et il avait accepté."

"Je ne lui mets pas la pression de le faire tout de suite, mais c'est ce que je lui ai dit quand je commençais."

"Ouais, c'est ce que j'entends faire. Les choses peuvent changer mais mon prochain objectif c'est d'aider Adam à remporter un second tournoi majeur, beaucoup de joueurs en gagne un, mais la grandeur c'est d'en gagner deux", dit Williams."

La prochaine occasion pour Williams d'aider Scott à atteindre cet objectif sera dans quelques mois à l'US Open.